Accueil > Le portail > Sardegna > La Sardaigne : une mer de culture

La Sardaigne : une mer de culture

Les "Nuraghes"

La civilisation nuragique

La Sardaigne est une île de la mer Méditerranée située au sud de la Corse. Elle appartient à l’Italie tout en étant une région autonome. C’est une ile très montagneuse. L’économie est principalement axée sur l’élevage, l’agriculture et le tourisme. L’ile est encore très sauvage, avec une faune et une flore particulièrement bien préservée. La Sardaigne conserve un riche patrimoine de nature, traditions, mer, et culture

L’île est une terre de roches anciennes et cultures millénaires qui ont laissé de considérables vestiges de civilisations : Les Nuraghi, constructions mégalithiques remontant à plus de 3000 ans. Forteresses imprenables mais aussi probablement lieux de culte ayant résisté au cours des millénaires aux Carthaginois et aux Romains.

La civilisation nuragique nait au cours du premier âge du Bronze, autour du XVIII siècle avant J.C. Son nom dérive de son monument le plus caractéristique : le « nuraghe ». Elle se répandit dans toute l’île en laissant des monuments de grande importance archéologique : environs 8 mille nuraghes (monuments-symbole de l’île), les tombes des géants, les puits sacrés en rapport avec le culte de l’eux et les « bronzetti » fameuses statuettes en bronze qui représentent des hommes, des animaux, des embarcations et des prêtres.
Nous ne savons pas comment les Nuragiques se désignaient eux-mêmes, car nous n’avons conservé aucun témoignage écrit de cette période, et il est permis de croire que ceux-ci n’eurent jamais leur propre culture.
Les témoignages d’autre peuple, qui évoquent les peuples antiques da la Sardaigne, sont tous d’époque très tardive (surtout d’époque romaine) et ne nous viennent pas beaucoup en aide :
Il s’agit des notices élaborées, peut-être, sur la base de lointaines légendes transmises pendent des générations, alors que, la Civilisation Nuragique, dans ses aspects caractéristiques n’existait déjà plus depuis plusieurs siècles.
Quant à l’origine du peuple des nuraghes, les spécialistes semblent assez d’accord pour penser que ces gens ne provenaient pas de l’extérieur, mais étaient ces même Sardes qui avaient donné vie ; au cour des époques précédentes (Néolithique et Age de Cuivre), aux grandes cultures de la Sardaigne pré nuragique.