Accueil > Le portail > Marche > Les Marches/ Le Marche

Les Marches/ Le Marche

La ville d'Urbino, très connue pour son université

Les Marches allient mer et montagnes, donc deux modes de vie, deux histoires, deux gastronomies : l’intérieur et l’extérieur, le relief et l’étendue d’eau.

Pour ne rien perdre de la Région des Marches, le voyageur peut la parcourir en partant du nord vers le sud, en commençant par San Leo et sa forteresse. C’est un superbe petit village haut perché à l’intérieur des terres qui offre une architecture de style renaissance.

Après les balades en liberté, la sérénité des paysages vallonnés, Pesaro, patrie de Rossini, est la station balnéaire idéale pour se rafraichir et trouver une certaine animation. D’ailleurs, jusqu’à Senigallia, le littoral dispose de longues plages et d’une eau parmi les plus préservées d’Italie.

Urbino nous ramènera vers les terres. C’est un site touristique et culturel attaché à son histoire, à celle d’une famille, les Montefeltro. Ceux-ci ont fait bénéficier la ville de ressources incomparables en peinture et en architecture.

Avant de s’aventurer plus en avant dans la Région, les passionnés d’opéra lyrique pourront s’arrêter à Macerata où se tiennent des concerts pendant tout l’été.

Cette fois, au sud de la Région, le choix des haltes est difficile tant les paysages et les lieux sont attirants : Ancône et les falaises du Conero où il est agréable de goûter aux olives farcies en dégustant un vin rouge produit sur le littoral. Les lasagne locales « vincisgrassi » font également partie du voyage, un voyage gustatif accompagné d’un Verdicchio un blanc de la Région ou d’un Rosso Piceno.

Ascoli Piceno sera d’ailleurs l’ultime arrêt de ce périple car subjugué par la beauté du site, le voyageur ne repart plus.



Giancarlo Peretti

Envoyer un message
Les articles de
- Immagini delle Marche