Accueil > Le portail > Il cielo non è un fondale

Il cielo non è un fondale
9 – 18 décembre 2016 / Berthier 17e

LE CIEL N’EST PAS UNE TOILE DE FOND
de Daria Deflorian et Antonio Tagliarini
avec Francesco Alberici, Daria Deflorian, Monica Demuru, Antonio Tagliarini

« Nous avons troqué notre vie intérieure contre une vie à l’intérieur.  »
Et nous vivons dans un siècle où notre espèce, pour la première fois de son histoire, habite majoritairement dans des espaces urbains. Mais de même que l’homme ne vit pas que de pain, l’homme ne vit pas dans un décor... Durant deux saisons, Deflorian et Tagliarini ont poursuivi une recherche tous azimuts, rêvé sur le travail d’Annie Ernaux ou Sophie Calle, jusqu’à dégager le fil conducteur de leur nouveau projet : « le paysage comme protagoniste ».

« La question du réel, de la réalité, de sa représentabilité dans l’art et en particulier au théâtre, nous intéresse depuis toujours », écrivent Deflorian et Tagliarini, auteurs, acteurs, performeurs, metteurs en scène qui travaillent ensemble depuis 2008.
Le fil conducteur est : « le paysage comme protagoniste », ou encore « le phénomène irréversible de la métropolisation du paysage et des modes de vie », en ce début de XXIe siècle où notre espèce, pour la première fois de son histoire, est devenue majoritairement urbaine.
Ils ont réfléchi sur les rythmes obsessionnels de la vie contemporaine, sur « l’efficacité hyperactive » qui nous pousse sans cesse à voir, mais nous empêche toujours plus de regarder autour de nous, sans objet immédiat – qui nous prive de simplement contempler...

Qu’appelle-t-on habiter ? S’il est vrai que « nous avons troqué notre vie intérieure contre une vie à l’intérieur », comment nos abris nous laissent- ils penser à ceux qui restent « sous la pluie » ? Comment, sur scène, faire entrer le paysage du dehors, comment les faire dialoguer ? Le spectacle ne se réduira pas à une anthologie des matériaux collectés en deux ans de recherches.
Deflorian et Tagliarina nous promettent une création pareille à « une fulgurance ».

Ateliers Berthier
Entrée du public : 1 rue André Suarès / 14 boulevard Berthier – 17e

PNG - 272.3 ko