Accueil > Formations et ateliers > Nuova traduzione : Associations 3.0

Nuova traduzione : Associations 3.0
Formations pour les associations des jardins numériques

Toutes les versions de cet article : [français] [italiano]

PNG - 220.3 ko

L’association « Les jardins numériques » nous a habitués à des formations à « prix d’amis » pour les associations, dans les secteurs qui relèvent de leur compétence : de Windows Office à photoshop, flash, prises de vue vidéo et tout ce dont nous avons besoin pour nous déplacer dans la magie du monde virtuel.
Cependant, depuis qu’elle est entrée dans le réseau franco-italien (qui lui a valu le label Paris Europe pour son projet de centre virtuel européen de l’émigration italienne), elle a adapté ses formations aux nouvelles exigences de notre réseau et, cet automne, elle proposera deux ateliers participatifs qui ont eu beaucoup de succès l’été et qui seront regroupés sous un même « chapeau » avec le titre « Mémoires et nouvelles technologies ».
Le premier atelier , « Médiateurs de la mémoire », réunit la compétence d’archiviste (grâce aux cours de Sabine Loupien du CNAM) et la compétence technique ( prises de vue, photos 360°, montage, réseaux sociaux, jusqu’à l’immense centre virtuel tridimensionnel imaginé par Jean-Luc Delon) pour arriver au profil de « médiateur de la mémoire ». Pour le moment il n’y a pas d’annonce pour ce genre de travail, simplement parce que cela n’existe pas. Entre temps, cependant, nos médiateurs peuvent utiliser les compétences acquises pour le montage de projet et la réalisation de collectes mémorielles (mais pas seulement) au sein de leurs propres associations, ou encore les utiliser dans les archives existantes, de la médiathèque locale aux fonds régionaux et/ou détenus dans un musée.
Le deuxième atelier traite de rédaction de projets européens. Il est animé par Mariachiara Verrigni qui a, à son actif, de nombreuses heures de formation et différents projets acceptés par l’UE. Mais qu’est-ce que l’Europe a à voir avec les mémoires et les nouvelles technologies ? C’est tout simple : au contraire de la recherche scientifique, par exemple, le travail sur la mémoire n’attire pas de sponsors très importants et ne peut compter que sur des contributions publiques et les forces vives de ses passionnés. Etant donné que c’est l’Europe elle-même qui a dicté les grandes lignes des contributions, qu’elles soient régionales, municipales ou provinciales, si l’on sait faire des projets plus « difficiles », les autres peuvent être réalisés les yeux fermés (ou bandés comme ceux de la chance, espérons, laquelle a toujours accompagné favorablement nos rêves).

Les ateliers, réalisés avec l’aide de la Mairie de Paris, du Conseil Régional Ile de France et de la DRJCS, sont gratuits et limités à 8-12 personnes.

Prochains ateliers

Rédaction de projets européens (Mariachiara Verrigni)
Du 27 au 31 octobre 2014 et du 24 au 28 novembre 2014 (selon le nombre d’inscrits)
Lieu : 20, square Dunois, 75013 Paris - c/o POLIMNIA

PDF - 160 ko
PROGRAMME Formation projet européens

Médiateurs de la mémoire
Du 3 au 5 novembre 2014 : techniques audio et vidéo (Mariachiara Verrigni)
Lieu : Aexpmil – 25 rue des Citeaux – 75012 Paris
6-7 novembre 2014 : Documentation, mise en catalogue, questions juridiques (Sabine Loupian, CNAM)
Lieu : CNAM - Conservatoire National des Arts et Métiers - 292, Rue Saint
Martin - 75003 Paris

PDF - 1.1 Mo
PROGRAMME Mediateurs

Contacts & inscriptions :
Patrizia Molteni – Italia in Rete
Tél. 06 63 95 11 60
patrizia.molteni@focus-in.info