Accueil > Formations et ateliers > La Resistance italienne en Ile de France : cadre historique et collecte de (...)

Dimanche 25 novembre 2012 à 00h00


La Resistance italienne en Ile de France : cadre historique et collecte de témoignages

Seminaire d’Antonio Canovi, Historien de l’Emigration et de l’Antifascisme

Dans le cadre du projet "Fratellanza reggiana : les gènes de l’antifascisme", porté par l’association Fratellanza reggiana en partenariat avec les association Emilia-Romagna de Paris et de Genk (Belgique) qui vient d’être approuvé par la Région Emilie-Romagne, Antonio Canovi sera a Paris le 25 novembre pour un séminaire de "lancement du projet". Le séminaire est ouvert à tous.

Le projet a été conçu pour promouvoir la connaissance d’une période extrêmement significative de l’histoire de Reggio Emilia, de la France et de la Belgique : l’action des résistants expatriés qui ont continué leur lutte en France pour leur pays d’origine et celui d’accueil aux côtés des mouvements locaux. La recherche souhaite également comprendre en quoi consiste l’héritage intellectuel et éthique laissé par ces partisans. En plus d’être italien de deuxième ou troisième génération, le fait d’avoir eu des parents ou des grand-parents résistants a-t-il laissé une trace dans la façon de penser, d’agir, de concevoir la société et la démocratie ?

Si les formes de la restitution restent encore à définir sur la base des moyens (surtout financiers) que les associations réussiront à déployer, la première phase du projet qui porte sur la recherche historique et l’enregistrement des témoignages va bientôt pouvoir commencer.

Antonio Canovi, commissaire scientifique de l’opération sera donc à Paris le 25 novembre, pour resituer le cadre historique (la Résistance des étranger, notamment des "fuoriusciti" italiens en région parisienne et en Europe) et pour former aux outils de l’enquête mémorielle (les questions, les témoignages, les enregistrements, etc.).
Ce séminaire, conçu pour les adhérents impliqué dans le projet, est ouvert aux adhérents d’autres associations travaillant sur le thème de la mémoire et/ou de l’antifascisme.

Le 25 novembre, de 9h30 à 18h
Lieux : Centre Social Didot - 29 Bd Brune 75014 Paris

Renseignement auprès des associations Fratellanza reggiana ou Emilia-Romagna (à partir du portail).

Telechararger le programme complet  :

PDF - 133.5 ko

Antonio Canovi s’occupe d’Historiographie de la mémoire entre l’Italie, la France, la Belgique et l’Argentine. Il dirige, à Reggio Emilia, le Laboratoire Géohistorique “Temps Présent”. Parmi ces publications nous signalons "Uniquement Roteglia, Paris. L’expérience migrante di Gina Pifferi" [ancienne présidente de Fratellanza reggiana] et "Cavriago ad Argenteuil".

A signaler, sur le même sujet le colloque "Mémoires des migrations et temps de l’histoire" organisé par la Cité de l’Histoire de l’Immigration du 22 au 24 novembre 2012.